Etablissement primaire et secondaire Cossonay-Penthalaz

Relations entre l’école et les parents

Agenda de l'élève

L’agenda de l’élève est le vecteur privilégié de la communication entre l’école et la famille. Il s’agit d’un document officiel, qui doit être entretenu en conséquence. Les élèves sont tenus d’avoir leur agenda à tous les cours. Il n’est pas un support de décoration.

Réunions collectives

Les parents sont invités chaque année à participer à une (ou plusieurs) réunion(s) collective(s). Ces réunions sont préparées par la direction et le conseil de classe, formé par tous les maîtres qui interviennent dans la classe. Elles peuvent prendre des formes diverses, selon les objectifs visés : présentation des maîtres et de l’enseignement, réunion pour préparer un projet de classe, présentation d’une séquence d’enseignement ou d’un nouveau programme, vision d’un produit «fini», etc. Ces réunions sont annoncées assez tôt aux parents. Elles sont dirigées par le maître de classe, un doyen et/ou le directeur. Les élèves peuvent y être associés, selon une procédure définie entre les différents partenaires. Si des parents désirent rencontrer un maître ou un groupe d’enseignants, ils en font la demande et présentent un projet d’ordre du jour. Les maîtres en informent la direction, qui sera présente lors de la séance prévue. Un enseignant qui se trouverait face à plusieurs parents, alors qu’il n’a pas été prévenu peut refuser la séance.

Entretiens individuels

Le maître de classe et ses collègues informent les parents du travail et du comportement des élèves, en particulier au moyen de l’agenda. Les parents confirment qu’ils ont pris connaissance des informations par leur signature. Le maître de classe prend contact avec les parents au moins une fois par année (la réunion collective de début d’année tient lieu de contact). Chaque enseignant se tient, sur demande, à la disposition des parents pour les entendre, clarifier une situation, et chercher avec eux des solutions à un problème qui se pose. En cas de difficulté grave, et uniquement après avoir discuté ensemble, chacun des partenaires peut demander la présence d’un doyen ou du directeur.